• Accueil
  • > Archives pour septembre 2010

Archives pour septembre 2010

Etat PROVIDENCE

*

- 6 -

*

0a8.gifFamilles ?
Détruites sciemment au profit de politiciens annonçant l’Etat-Providence…
virant leur cuti pour les affairistes …prônant les assurances individuelles.

Ne faites plus d’efforts les jeunes, l’Etat vous doit…
Quittez vos familles !
Pensez avant tout à vous… les assurances sont là pour vous garantir des lendemains qui chantent !

Si elle ne se rassaisissent pas les prochaines générations vont vite déchanter…!

Ex-adeptes de l’État-Providence et Assureurs-requins,
devenus larbins des prédateurs mondialistes,
luttent contre quelques poignets de Justes essayant de débroussailler la voie salvatrice de l’Humanisme…
Combat nécessitant des renforts !

*

Copyright

*

*

*

Loi de l’HERITAGE

*

- 5 -

*

0a8.gifPourquoi s’obstinait-elle à vouloir leur transmettre cette humble propriété familiale ?
Pour tenir tête aux affairistes immobiliers qui la harcelaient de mille façons, aux paysans qui détruisaient environnement et cultures, aux stupides envieux-jaloux de son éternel chantier …???

Non.
Il s’agissait simplement de tout faire pour respecter la Loi de l’Héritage.
L’héritage des anciens c’était des valeurs familiales et si possible une assurance sous forme immobilière.
Valeurs travail-vie simple-épargne.
Maison-dépendances pour sécuriser la Famille au fil des générations malgré les coups-du-Sort
Dans la mesure du possible il s’agissait donc, pour chaque génération, de maintenir pour ses descendants un havre de sécurité en cas de forte tempête sur leur vie.
L’héritage, sauf cas de force majeure indépendante, doit être un ussufruit à transmettre au regard des sacrifices des aïeux…

Évidement de nos jours qu’elles pratiques mortifères !

*

Copyright

*

*

*

LOOSER !

*

- 4 -

*

0a8.gifCertes ses enfants, peu à peu, s’étaient détachés d’elle, pour arriver à ne plus l’écouter…C’était une « Looser » ! A quoi servaient ses diplômes, son éducation, son expérience professionnelle…???
De plus, elle leur avait menti !
Ce n’est pas grâce à son travail, à son mérite…que l’on réussit.
Elle n’avait rien compris !

Pour se faire sa « Place au soleil »  il fallait, simplement, des relations !
tout se faisait par le Carnet d’adresses, le réseau d’influence
Efficace, surtout, si l’on était catalogué(e) comme « sans état d’âme« …

Ils reniaient donc plus de vingt ans de tendres conseils. D’attentions. D’amour…
Sur le chemin d’une vie faite d’apprentissages perpétuels, d’efforts, de respect de soi et des autres…

A ce-jour elle n’était plus rien.
Son droit au travail non respecté la laissant sans revenu personnel pour vivre décemment. Les aider financièrement à démarrer dans leur vie…

Les sirènes extérieures avaient balayé, en quelques mois, des décennies de formation. Il reniaient, sans le réaliser, des générations d’ancêtres ayant encore plus souffert, matériellement, qu’eux…Mais fidèles, lors de leur passage sur terre, au sen de l’Honneur et de la Solidarité Familiale.

*

Copyright

*

*

*

REAGIS !

*

- 3 -

*

0a8.gif- Voyons Mona, ré-a-gis !
Quatre ans que la tempête a déraciné un arbre bouchant ton chemin vers le poulailler. Ils ne l’ont pas débité pour te dégager. Ils ne sont même pas venus, pendant cette période, voir si tu avais besoin de quelques chose ! Ils sont majeurs.
Ce n’est pas parce que leur père se conduit sans égard, qu’il est normal qu’ils l’imitent ! Tu t’interdis toute vie extérieure ; gardes cette propriété familiale pour leur transmettre…et eux n’apprécient même pas ton abnégation. Ne t’aident pas à entretenir par quelques travaux lourds…
Moi, à ta place, je vendrais tout. Je me choisirais un petit logement ou une minuscule maisonnette dans un village, puisque tu n’aimes pas les grandes agglomérations… Je vi-vrais !
Depuis combien de temps n’es-tu pas allée au ciné ou n’as-tu pas régalé tes papilles dans un bon resto ? Plus de 15 ans Mona que tu laisses le sort t’étouffer sournoisement !

 

L’interpellée la regarda tristement sans répondre.
Était-elle trop patiente ? Trop tolérante ? Trop clémente ?
Les années de chômage l’avaient-elle brisée à ce point ?
La société de consommation avait-elle un tel impact sur les gens, même les proches tant aimés, qu’un défaut d’achats, de standing, vous dévalorisait insidieusement ?

*

Copyright

*

*

*

Air SOMBRE…

*

- 2 -

*

0a8.gif-Tu as l’air bien sombre ? Quelques piques de Xavier ? Il est parti ! Il aurait pu me dire au-revoir…

- Parti en trombe. Comme chaque fois. Pourquoi ne lui interdis-tu pas de venir te perturber par ces visites éclairs ? Elles n’ont aucun sens. Il arrive. Il n’a rien à te dire. Il repart après avoir débité quelques sournoises vacheries, dans ton dos, aux enfants. Tant est si bien d’ailleurs que l’un ne vient déjà plus. Que les autres sont mentalement coupés de toi. Il fut te réveiller !

Tout en terminant ses propos courroucés Line posa une main tendre sur l’épaule frileuse de Mona qui retenait, de sa main libre, un vieux châle en laine noire de sa confection.
Serrant les dents, silencieusement, elles réintégrèrent le vétuste logis, toujours en chantier faute de moyens, qui abritait la solitude de Mona.

Machinalement la délaissée vaquât aux occupations nécessaires, parmi lesquelles la préparation d’un frugal repas pour elles deux.
Épluchant les pommes de terre pour le gratin dauphinois qui régalait toujours son amie, elle repensait…
Effectivement, les enfants étaient venus au début du week-end…mais pour déposer un vieux tacot qu’ils souhaitaient réparer pendant les vacances estivales, faire la vidange du précédent véhicule qu’elle leur avait donné…

*

Copyright

*

bonmercijuin2.gif

*

La petite BOULE…

*
***

Ce qui me bouleverse
ce n’est pas que tu m’aies menti
c’est que désormais
je ne pourrai plus te croire.
Nietzsche

*

0a8.gifLa petite boule de papier tomba de la poche de Xavier, projetée pas ses clés de voiture. Il s’engouffra dans sa vieille robuste Audi qui s’ébranla aussitôt, dévalant le chemin rocailleux reliant la maisonnette au village.

Line secoua la tête, haussa les épaules, prête à rejoindre sa vieille amie de collège qui étendait du linge au fond du pré, de l’autre côté de la terrasse…Cependant quelque chose au fond d’elle l’incita à ramasser le papier perdu ; probablement un paquet de cigarettes terminé, froissé qu’elle jetterait à la poubelle…La boule en main elle l’ouvrit machinalement, aussitôt attirée par 2 lignes d’une liste visiblement rédigée par l’époux de Mona.
« livre 37 – bouffe 65″.
Line lu et relu plusieurs fois ces deux éléments de la liste de commissions perdue.
« Livre 37″ devait s’appliquer au projet de bricolage concernant des rayonnages pour son appartement…il en avait parlé ; mais « bouffe 65″ ?
Bouffe : facile. Achats alimentaires….
Mais « 65″ ? Ils ne connaissaient personne dans les Pyrénées. Cette magnifique région, elle n’en doutait pas, restait encore à découvrir…
Pourquoi devait-il se procurer des victuailles pour quelques habitants de ce département ?
Une nouvelle liaison ?
A moins que  ce soit une ancienne du Gers…
Le coeur de Line se fit plus lourd en voyant revenir la mère de famille balançant la corbeille vide.

*
***
*

Copyright

*

bonmercijuin2.gif

*
*
*

Essyavéca…O ESPRIT !

0a14.gif

*
***
*

O Esprit
des Prophètes mésopotamiens
des sages Pharaons de l’Ancien Empire
des Crétois modestes mais raffinés
des Astrologues-mathématiciens arabes
des Philosophes-républicains grecs
des Bâtisseurs de l’État Romain

des limbes où vous êtes retournés unissez vos Âmes afin de pleurer vos connaissances vertueuses dans le coeur de vos successeurs, hommes et femmes de bonne volonté, afin qu’ils participent, chacun et tous à la Construction
d’une Europe Humaniste
d’une Arabie tolérante
vivant dans la fraternité avec une Afrique noire et une Asie ayant ensemble su préserver leurs cultures bariolées.

Que des millénaires
de sang de sueur et de larmes
n’aient pas été vains !

Aucune révolution, ni guerre,  n’a rempli un rôle pérennement positif.
toutes ont remplacé une caste ou un tyran par un autre.

Rien ne peut remplacer une ÉVOLUTION PERMANENTE au service de l’Humanité
consentie par pragmatisme, intelligence ou plus positivement par respect concitoyen, amour du frère humain.

*
***
*

Copyright

*

bonmercijuin2.gif

*
*
*c

Essyavéca…POURQUOI ?

*

0a14.gif

*
***
*

POURQUOI ?

Pourquoi les personnalités morales, les groupements humanistes, les intellectuels ou les journalistes ne tirent-ils pas, incessamment, la sonnette d’alarme ?

Les sentiments d’injustice qui rongent des dizaines de millions d’européens, qui transpirent dans des brutalités multiples encore contenues, doivent-ils fatalement exploser dangereusement, justifiés par l’instinct de conservation ?

Doivent-ils tout détruire, comme depuis l’Aube des Temps le furent des Civilisations n’ayant pas su se réformer, quand il était encore temps ?

Profondément, Pacifiquement. Équitablement.

Que reste-t-il des magnifiques anciennes Civilisations, pourries par-quelques prédateurs, autant féroces que bêtes, qui ont jalonné l’Histoire humaine ?

*
***
*

Copyright

*

bonmercijuin2.gif

*
*
*

Essyavéca…INDIVIDU

0a14.gif

*
***
*

Le racisme économique entraîne la

MORT de l’INDIVIDU

Oui, frustrer d’un emploi, ou d’un rôle sociétal, donc de ressources personnelles, le citoyen, revient à nier son existence, sa valeur d’être unique d’homme ou de femme.
(Tout ceci malgré les sempiternels beaux discours).

Cette souffrance morale,
s’ajoutant aux détériorations concrètes découlant du paupérisme, renaissant en ce début de 21ème siècle dans la 1ère puissance mondiale en devenir : l’Europe
(avant la Chine si les décideurs arrêtent de trahir l’économique occidentale !)
suscite violences, maladies psychiques…suicides dont le taux (caché plus ou moins aux peuples) augmente jusqu’à être supérieur aux accidents.

*

Copyright

*

bonmercijuin2.gif

*
*
*

Essyavéca…FAMILLE

0a14.gif

*
***
*

Le racisme économique entraîne la
MORT de la CELLULE FAMILIALE
par

Privation de travail
(ou incorrectement rémunéré)
provoquant Impossibilité
d’assumer les charges de la vie,
de permettre l’épanouissement des membres
&
tensions déchirant foyers-fratries
les enfants n’ayant plus de respect pour les « jetés » de la société
(qui culpabilisent douloureusement)

*

Copyright

*

bonmercijuin2.gif

*
*
*


12

Auteur:

candide434

Bienvenue à vous

Blog consacré à mes écrits
- Roman
- Propositions
- Nouvelles
- Billets etc

Puissiez-vous sentir ces liens invisibles qui nous relient tous dans ce monde de solitude-précarité...et avoir envie de participer à changer la direction prise ...

Catégories

Sondage

CAPITALISME ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
  • Album : Dessins
    <b>dscf3027.jpg</b> <br />

VERITE

Ceux qui cherchent le droit chemin de la vérité
ne doivent s'occuper d'aucun objet dont ils ne puissent avoir une certitude égale à celle des démonstrations de l'arithmétique et de la géométrie.
René Descartes

LIBERTE

Un homme libre
qui vit suivant le seul commandement de la raison
n'est pas dirigé par la crainte de la mort
mais désire ce qui est bon directement.
Sa sagesse est une méditation de la vie.
Spinoza

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

REGARD

Que l'importance soit
dans ton regard
non dans la chose regardée.

André GIDE

SAVOIR

Il ne faut pas
juger les hommes
par ce qu'ils ignorent
mais par ce qu'ils savent
et par la manière
dont ils le savent.

VAUVENARGUES

BON SENS

Ce n'est pas
à la Raison
mais au Bon Sens
qu'il eût falu jadis
élever un temple.
Beaucoup d'hommes
sont doués de raison,
très peu de bon sens.

Gustave LE BON


Président Conseil Economiqu... |
rcdtubirets |
rogerbardelaye |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de la France en Li...
| DEMOCRATIE MUSULMANE
| AGIR ENSEMBLE POUR LA COTE ...