• Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

Archives pour octobre 2010


1234

ESCLAVES

*
- 27 -
*

0a8.gif - Beaucoup rient de cette démarche. Moi je la trouve positive. Même si elle n’aboutit pas.

- Pour ma part, si elle pouvait avoir fait sincèrement réfléchir quelques autorités et participer à des décisions plus républicaines…je m’en contenterais. Pour l’instant le principal est d’ouvrir un dossier de réflexions pour une riposte rapide.
Prélude à un changement des pratiques…

- Donnez-moi un double de votre plainte.
J’essairai de transmettre le message dans un article consacré aux mensonges concernant le secteur de l’emploi, redevenu jungle, comme au siècle dernier.
Un marché aux esclaves, variable d’ajustement, encadrés par des larbins à la solde de quelques prédateur internationaux…enviant les revenus pharaoniques des adeptes de la mondialisation conquistadorienne…
Ils imaginent les pays leurs gâteaux.
Ils pensent les peuples leurs jouets.

- Tenez.

- Vous pouvez compter sur moi pour le consulter avec attention. Réfléchir à quelques opportunités…

*

Copyright

*

LEVIATHAN

*
- 26 -
*

0a8.gif- Je cherche un emploi. Sans espoir.
Utilise mon temps à m’informer. Réfléchir.
Je me sens solidaire de ces millions de citoyens franco-européens ayant toujours pensé qu’ils avaient des devoirs …Suivre au mieux un cursus scolaire, être une moitié fidèle-loyale, élever avec le maximum d’amour et d’attention sa progéniture tout en participant à l’effort économique du pays…
Bref, de ceux qui satisfaits des règles de leur République, pensant qu’elle fonctionnait bien, laissaient aux hommes-femmes politiques, auxquels ils faisaient confiance, le soin d’en pérenniser, améliorer les bases saines, solides…
Pour le bien et toute notre Société…
En contre-partie, je pensais que mes droits seraient automatiquement respectés.
FOUTAISE !
Certains riches corrupteurs achètent politiciens, décideurs véreux et cette petite mafia, vassale du Léviathan mondialiste, font de la puissance de la France, symbole de la Fraternité Universelle, un État de plus de 6 millions de chômeurs de réels où 50% des emplois sont précaires et au SMIC permanent !
Des travailleurs à 1000 euros par mois…alors que le seuil de pauvreté est à 900 !
Que va devenir l’Europe avec un flambeau devenu balai de sorcière ?

- Avez-vous une réponse ?
- De la cour Européenne de Strasbourg ? Non.
- Oui.
- Non. Rien depuis 2ans. L’ont-ils lu ?

*

Copyright

*

FASCISTES ?

*
- 25 -
*

 

0a8.gif-Alors ?

- Pire, des inscriptions nous traitant de racistes, fascistes et nazis fleurirent sur les murs, détournant les passants et chômeurs…soucieux avant out de ne pas s’attirer les foudres des autorités ou du « qu’en dira-t-on ».
Croyez bien que c’est un jeu d’enfant de caser un mouvement pacifique-légitime qui dérange.
Il suffit que quelques professionnels occultes, téléguidés, manipulés, accusent, courageusement dans l’ombre, le groupe qui dérange de racisme juif, arabe ou noir…
Alors, instinctivement, la majorité silencieuse des citoyens brisés, bien que rejetant ses manoeuvres et approuvant les jetables, rentrèrent dans leur foyer ruminer colères justifiées, désarmés face au terrorisme sectaire, mais médiatisé, de l’époque.
Je crains le jour où quelque personnage charismatique, qu’elle pensera puissant, prétendra les venger…

- Que faites-vous maintenant ?

*

Copyright

*

Voter EMPLOI !

*
- 24 -
*

0a8.gif- Nous poursuivions notre siège.
Les passants nous approuvaient.
Des lycéens d’un établissement voisin, nous remerciaient de nous battre pour leur avenir.
Des femmes nous apportaient quiches ou tartes.
Des hommes discutaient avec nous, laissant régulièrement des paquets de cigarettes.
Progressivement, des chômeurs sensibles à notre détermination, l’absence de syndicalisation, se joignirent à nous ; notamment pour quelques actions revendicatives auprès du Directeur de l’Agence, Maire, Préfet…ainsi que pour la pétition au Président de la République ou lors du dépôt d’une liste à la préfecture pour les élections européennes.
Notre candidature ne put être retenue… faute d’un responsable s’occupant de notre compte de campagne !
Des chômeurs sous le sou !
Impossible de défendre la cause des demandeurs d’emploi.
Pas d’appui. La cause ne serait-elle pas assez noble ?
Est-ce que demander un emploi décent et stable…c’est ringard ?
Est-ce que défiler à poils ou déguisés, casser, insulter les citoyens qui ne partagent pas notre différence…c’est moderne ?
Pauvre République !
C’est alors que tout se gâta…
Nuitamment, des individus arrachèrent nos affichettes incitant les citoyens à aller voter, mais, à VOTER EMPLOI !

*

Copyright

*

SYNDICAT

*
- 23 -
*

 

0a8.gif-Acte II ?

- En décembre 97 Marseille s’est mise à crier sa colère.
Ses chômeurs ont déclenché un mouvement qui a gagné plusieurs villes de l’Hexagone.
Le lendemain d’un reportage télévisé, j’ai constaté que ma cité comptait quelques émules faisant le siège de l’ANPE.
Je leur ai emboîté le pas.
Imaginez en plein hiver froid, sous la pluie, quelques poignées de citoyens campant nuits et jours devant la porte de l’Agence, une corde au cou avec, comme médaillon, un carton : »Du boulot » !
Fin décembre, deux syndicats se sont joints à nous, prêtant tente-table et quelques chaises.
Rapidement se manifestèrent des problèmes de hiérarchie entre leurs « chefs ». Slogans partisans.
Nous, nous réclamions uniquement un vrai emploi.
Eux, suivaient des mots d’ordre nationaux : Minima sociaux et Prime de Noël.
Noël passé, primes promises, cette poignée de professionnels de la revendication récupérèrent leurs matériels, réintégrèrent leurs locaux chauffés…nous laissant sans siège ni protection contre la pluie…

- Cela a dû être dur pour  vous !…Vous n’avez pas songé à rentrer chez vous ?

- Non. Plus exactement deux dizaines d’irréductibles poursuivirent….

*

Copyright

*

RETRAITE

*
- 22 -
*

0a8.gif - Vous baissiez les bras ?

- Non.
Malgré des années de vaines recherches, sans réponse…rien !
A 56 ans sachez bien qu’on n’existe plus !
Ils veulent allonger la période de cotisation…l’âge de départ à la retraite !?
De qui se moque-t-on ?!
Cherchent-ils à détruire complètement le tissu social au profit des leaders anglo-saxons…ou asiatiques…qui lorgnent l’Europe ?!
Soit ces vautours la boufferont, soit ils l’empêcheront de se structurer selon ses valeurs ancestrales et de s’épanouir.

- Évidemment. L’Europe est la première puissance mondiale en devenir avant la Chine, l’Inde…Le peuplement le plus homogène dans la mosaïque de ces intégrations permanentes. Le territoire le plus harmonieux habité par des êtres relativement éduqués.

- Surtout globalement solvable, face au sur-endettement des riches américains ou des pauvres souffrants sur les autres continents.
Un potentiel unique. Les entrepreneurs européens jouent contre leur camp… »Ils sont trop verts, dit-il est bons pour des goujats »…

Dorénavant bien éveillées,
l’une accoudée-appuyée fermement sur la tablette, tête entre les mains ;
l’autre crayon vengeur pointé au ciel, cigarette incandescente lâchant des signaux de guerre…
elles réalisèrent, aux regards réprobateurs des clients, que leurs derniers propos avaient dus emprunter quelques décibels de trop. Voix baissée, mimique d’excuse, elles continuèrent leur conversation.

*

Copyright

*

RECHERCHES

*
- 21 -
*

0a8.gif - Comment faire autrement ?
Je fais partie de ces millions de français ou européens qui n’ont que le fruit de leur travail comme ressources pour vivre avec leur famille. Petits patrons, artisans, cadres et employés du secteur privé ou public.
Car je n’oppose pas les deux secteurs.
Le soleil brille pour tout le monde. Chacun à sa place, son rôle. Il s’agit simplement de réorganiser plus équitablement.

- Aucun résultat ?

- Désespérant. Environ 5 lettres par jour, puis par semaine…les offres s’amenuisant. Aucune convocation. Même pas 10 réponses…y compris la dernière année où j’omettais d’indiquer ma date de naissance.

- Et l’ANPE ?

- Les premiers mois je n’y suis pas allée, cherchant quotidiennement dans les annonces des journaux.
Ensuite, les passages bi-hebdomadaire, à l’Agence située à 50 kilomètres de mon domicile, m’ont navrée. Rarement une offre me convenant. Toutes en CDD très partiel : de la semaine à 3 mois pour 2/4heures par jour.

*

Copyright

*

C.E.S.

*
- 20 -
*

0a8.gif- Tristement classique.
Mon calvaire commence après une dizaine d’années de travail comme assistante administrative dans plusieurs entreprises privées.
Les changements de sociétés s’étaient imposés à moi, au début, par la recherche d’un poste plus motivant ou de nouvelles connaissances – (le titre recouvre des fonctions bien différentes selon le type de productions).
Plus tard, ils furent contraints par les politiques de gestion du personnel.
Fin de parcours, il y a cinq ans, un prétendu licenciement économique.
En réalité la charge de travail a été scindée pour demander trois emplios, attribués à six CES, payés à 70% par le contribuable.
Vous n’ignorez pas que ces contrats, 20heures payés au SMIC,  engendrent la paupérisation de la société réelle. Mais, ils permettent au gouvernement de rayer des demandeurs d’emploi et donc de  prétendre juguler le chômage.
Les CES se justifient comme complément de personnel dans une entreprise devant faire face à un supplément monentané de commandes.
Ils sont criminels envers le peuple des travailleurs, qui tous, chaucun à leur place, participent à la construction du pays.
Ils sont malfaisants à l’encontre des contribuables quand ils deviennent un système de gestion des entreprises appauvrissant le peuple.
Aujourd’hui, il n’est que temps de dénoncer cette co-désocialisation par Médef/État.
Cette collusion maintient un taux de sous-emploi réel inadmissible.
Cette entente organise la précarisation, tire le marché de l’emploi, ceux qui vivent de leur travail, vers le moins-disant-mondial…
Ces pratiques sont à la botte des 200 structures, véritables mafias, qui vampirisent le monde. Tuent la civilisation Occidentale.
Possèdent, s’attribuent chacune 5 fois le budget de la France !

- Vous avez cherché aussitôt du travail ?

*

Copyright

*

JOURNALISTE

*
- 19 -
*

0a8.gifBien que ne s’étant jamais rencontrées auparavant, ne sachant rien l’une de l’autre, des ondes positives les reliaient.
Boissons chaudes déposées devant elles par un serveur leste, Sabina sortit un calepin et un crayon-gomme de sa sacoche.

- Je ne voudrais pas vous faire perdre votre temps Geneviève.
Voilà, votre expérience, votre participation au mouvement national des chômeurs m’intéresse.
Surtout votre plainte finale auprès de la Cour Européenne de Justice. Le plus simple est de prendre l’ordre chronologique : perte d’emploi, recherches, motivations de votre engagement, déroulement des actions.

Les pupilles de Genevière ouvraient leur profond couloir illuminé par l’âme ; sondant capacité d’écoute, de compréhension chez la journaliste. Soudain, elles se firent plus sombres. Impénétrables.
Manifestement, sans fermer les yeux, son interlocutrice avait quitté la salle. Pensées remontant le temps.
Une voix étranglée émana des lèvres à peine fardées.

*

Copyright

*

Quel DEDAIN !

*
 - 18 -
*

0a8.gif Abandonnant la masse des chercheurs aux affres de leurs déceptions, les deux femmes traversèrent la rue. Entrèrent. Commandèrent deux thé-citron. S’installèrent au fond du bistro, dans l’angle mort.

Leurs regards se sondèrent longuement.
Seul un Esprit aurait pu définir leur soif de communication profondément sincère et l’impuissance qui les saisissait devant le langage, fait de mots dérisoires. Tant galvaudés, ils étaient devenus traites. Dépeignant tout et son contraire. Relatant sans vergogne ni indignation des situations ubuesques ou dramatiques.

Ainsi, premier ministre (homme public de gauche) et patron des patrons (homme privé de droite) s’unissaient pour décréter, outrés, ne pas vouloir d’une société d’assités !

Quel dédain envers le peuple, constitué d’hommes-femmes-jeunes-mûrs ne demandant qu’à obtenir un emploi permettant une vie décente avec leur famille !

Les mots n’étaient devenus que mensonges dans la bouche des décideurs de tous poils. Qu’habits de comédie pour les politiques aux abonnés absents…

Tous cachaient leurs coupables prétentions.
Toujours plus pour eux. Encore plus pour eux…les capitalistes.

Un peu plus pour eux aussi, les élus, puisqu’ils fermaient les yeux depuis des décennies sur les privilèges illégitimes des  classes possédantes…même expatriées, même subventionnées…

*

Copyright

*


1234

Auteur:

candide434

Bienvenue à vous

Blog consacré à mes écrits
- Roman
- Propositions
- Nouvelles
- Billets etc

Puissiez-vous sentir ces liens invisibles qui nous relient tous dans ce monde de solitude-précarité...et avoir envie de participer à changer la direction prise ...

Catégories

Sondage

CAPITALISME ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
  • Album : Dessins
    <b>dscf3027.jpg</b> <br />

VERITE

Ceux qui cherchent le droit chemin de la vérité
ne doivent s'occuper d'aucun objet dont ils ne puissent avoir une certitude égale à celle des démonstrations de l'arithmétique et de la géométrie.
René Descartes

LIBERTE

Un homme libre
qui vit suivant le seul commandement de la raison
n'est pas dirigé par la crainte de la mort
mais désire ce qui est bon directement.
Sa sagesse est une méditation de la vie.
Spinoza

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

REGARD

Que l'importance soit
dans ton regard
non dans la chose regardée.

André GIDE

SAVOIR

Il ne faut pas
juger les hommes
par ce qu'ils ignorent
mais par ce qu'ils savent
et par la manière
dont ils le savent.

VAUVENARGUES

BON SENS

Ce n'est pas
à la Raison
mais au Bon Sens
qu'il eût falu jadis
élever un temple.
Beaucoup d'hommes
sont doués de raison,
très peu de bon sens.

Gustave LE BON


Président Conseil Economiqu... |
rcdtubirets |
rogerbardelaye |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de la France en Li...
| DEMOCRATIE MUSULMANE
| AGIR ENSEMBLE POUR LA COTE ...